Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 09:22
LES VELOS ?    Des véhicules comme les autres
LES VELOS ?    Des véhicules comme les autres LES VELOS ?    Des véhicules comme les autres LES VELOS ?    Des véhicules comme les autres
LES VELOS ?    Des véhicules comme les autres LES VELOS ?    Des véhicules comme les autres LES VELOS ?    Des véhicules comme les autres

 

 LES VELOS ?  Ce sont des véhicules comme les autres, avec les mêmes droits sauf qu' ils n'ont pas de carosserie :la priorité au plus faible est de mise.

A ce titre, ils jouissent, ainsi que les piétons, de quelques nouveautés  du CODE de LA ROUTE tendant à améliorer leur sécurité : L’Arrêté de 30/9/2015.

      Ces nouveautés sont mal connues des automobilistes, mais aussi de bien des acteurs de la circulation. Voici  donc quelques informations et rappels.

Stationnement gênant sur les espaces piétons et vélos : L’amende passe de 35  à135€.

Stationnement en amont des passages piétons : Même amende pour le stationnement à cinq mètres en amont d’un passage piéton. Il s’agit  de supprimer le masquage de la visibilité entre les conducteurs de véhicules et les piétons souhaitant traverser la chaussée. La neutralisation du stationnement est impérative.

Ce dispositif reste volontairement ignoré dans notre ville de saint-Gaudens. Il n’est en effet pas concevable de supprimer des places de stationnement, même pour la sécurite des piétons.

 

Le double sens cyclable s’applique de fait à l’ensemble des voies (même si cela n’est pas matérialisé) où la vitesse n’excède pas les 30 km/h. (en général les centres villes).

 

Droit au cycliste de circuler à l’écart d’un éventuel danger :Un cycliste a donc la possibilité de s’écarter du bord droit de la chaussée ou des véhicules en stationnement. C’est le cas sur l’avenue Mitterrand pour les cyclistes choisissant de rouler sur la voie centrale.

 

Le chevauchement d’une ligne blanche : L’automobiliste sera désormais autorisé à franchir une ligne blanche continue lors d’un dépassement d’un cycliste, dans le respect des conditions de sécurité (Code de la Route article 114).

 

 La distance de dépassement des cyclistes :1m d’écart en ville et 1m50 à la campagne. C’est la  distance de sécurité entre le cycliste et un véhicule motorisé. Elle reste inchangée et impérative, au risque d’accident souvent grave.

 

 La Chaussée à Voie Centrale Banalisé (CVCB): un nouvel aménagement. Connue sous l’appellation de « chaucidou » et plébiscitée par les pays nordiques.  Cette chaussée est souvent une rue trop étroite pour aménager deux voies de circulation et des voies cyclables. Elle consiste donc à créer une seule voie de circulation et mettre en place des accotements des deux côtés de la chaussée, délimités par une ligne pointillée. L’espace étant restreint, les véhicules motorisés qui se croiseront sur la chaussée seront dans l’obligation de ralentir et de vérifier qu’aucun cycliste ne se trouve sur son chemin. Cet aménagement devra être utilisé chaque fois que possible dans notre ville. 

Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 19:05
VELO à ST-GO fait une proposition  pour le PLU:

Le PLU est en cours d’élaboration. Lancé depuis 2008 il semble enfin arriver à terme. Un cahier de dépositions est ouvert en mairie. L’association VÉLO à ST-GO y a ajouté deux propositions. Ceux de nos lecteurs qui ont des demandes à formuler sont invités à les déposer sans tarder, car le dossier devrait être prochainement envoyé pour examen aux divers services de l'état pour validation.

Le plan ci-joint met en évidence le tracé et les avantages que présenterait l’ouverture de 2 voies nouvelles.

Celle identifiée en N°1 permettrait aux piétons et cyclistes de relier la piscine, le Lycée agricole et le stade Ribet, au lycée Bagatelle et à la partie Sud-Est de la ville.

-Ce tracé emprunte en grande partie des voies déjà existantes. Seule la partie allant de la rue Jean Luent au chemin de Hount- Barrade serait à créer.

- Il a le gros avantage pour les piétons et cyclistes d’éviter le Boulevard d’Encore, itinéraire de transit très passager > 9000 véhicules par jour.

Les propositions N°2 et 3 concernent le secteur des Caussades. Elles consistent à relier la rue Paul Sabatier à la rue du Général Compans.

- Le petit tronçon jusqu’à la rue Blériot est déjà fréquenté par ceux qui connaissent le passage. Il est pourtant particulièrement chaotique. C’est cependant un raccourci bien pratique pour relier ce quartier à la gare par la rampe de la Cahusse

.-Ce tracé aura de plus l’avantage de créer un itinéraire continu et sécurisé pour les piétons mais aussi pour les cyclistes allant du centre-ville à la route de Landorthe et à la Zac des Landes.

DB

Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 07:37
RANDONNEE VELO ouverte à tous ; venez en famille.

Voici quelques photos de la rando 2015:

Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 23:01
LA BALADE DES SAINT-GAUDINOIS HEUREUX :LA BALADE DES SAINT-GAUDINOIS HEUREUX :

Cet article datant de 2015 est remonté en haut de tableau à l' occasion de la rando 2016 pour les photos.

C’est sous le signe de la convivialité que le départ est donné pour ces nombreuses familles réunissant souvent 3 générations. Un tout petit bonhomme âgé seulement de 3 ans et demi est sans doute le plus jeune à pédaler. Plus loin une enfant plus petite encore déguste le plaisir de se laisser transporter par son papa dans sa petite remorque.

LA BALADE DES SAINT-GAUDINOIS HEUREUX :
LA BALADE DES SAINT-GAUDINOIS HEUREUX :

Le groupe s’élance et rapidement prend de la vitesse dans la descente du Boulevard Sommer. Le peloton, déjà bien étiré s’engage  sur le parcours de Garonne.  Après un petit arrêt repos à Clarac, le groupe redémarre et atteint le village de Bordes de Rivière, puis longe la Garonne  magnifique et  tumultueuse à ce moment de l’année. 

LA BALADE DES SAINT-GAUDINOIS HEUREUX :LA BALADE DES SAINT-GAUDINOIS HEUREUX :

A l’arrivée à Sède , chacun reprend  des forces devant un petit rafraichissement et un bon casse- croute. Les visages sont tous radieux  et les avis sont unanimes : l’organisation était parfaite et l’expérience mérite d’être recommencée. 

 

 Alors que la belle saison se profile, cette promenade, traversant le village de Bordes de Rivière sur le canton de Montréjeau est à retenir pour vos balades à vélo ou à pieds. Elle offre une vue magnifique sur notre fleuve.

Voici son tracé. J’y ai ajouté en rouge le circuit que nous avons emprunté dimanche, ouvert par la Commune de Bordes de Rivière le long du fleuve à l’été 2013.  

BONNE PROMENADE.

LA BALADE DES SAINT-GAUDINOIS HEUREUX :

L'agenda 21 de la CCSG lancé à grand renfort de publicité en 2009 promettait  aux Saint Gaudinois comme première action parmi  les 34 sujets à traiter, une "Réappropriation citoyenne des berges de Garonne". Qu’en est-il en 2015 ? Le tour du lac de Sède amélioré est certes très agréable. Le chemin de promenade défriché entre les ponts de Miramont de Comminges et celui de Valentine est par contre resté confidentiel et pour cause : il est impraticable en son milieu et vient d'être ravagé par un chantier de coupes de bois : un peu court comme réappropriation. Quant aux 33 autres actions programmées, qui en a eu écho?

 

Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 13:59
L'ATELIER VÉLO est toujours VIVANT!

L'association VÉLO à ST-GO qui en mai 2015, pour créer un atelier vélo participatif et solidaire s'était associée à la Maison des Chômeurs, disparue depuis, est maintenant seule à prolonger le fonctionnement de l' ATELIER VÉLO, en attendant une nouvelle organisation.
Pour NOËL nous avons quand même bien travaillé, lisez plutôt l'article paru dans la Gazette:

BONNES FÊTES DE NOËL.

L'ATELIER VÉLO est toujours VIVANT!
Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 21:32
La parking vélo à LECLERC
La parking vélo à LECLERC

SIX Ans déjà :

2009-2015 ; notre petite association VÉLO à ST-GO vient d’avoir 6 ans. Passé l’enthousiasme du début, elle s’est un peu étiolée (se dit d’une plante dont les feuilles sont jaunies, mais dont le tronc est encore vigoureux). Mobilisé par d’autres préoccupations depuis plusieurs mois et n’ayant pas communiqué, je me devais de vous donner quelques nouvelles de ce qui s’est passé depuis le début de l’année.

Disons la vérité : les efforts pour promouvoir le vélo, mode de transport pourtant plein de qualités et emblématique alors que le monde cherche à réduire la production de CO2, n’ont pas apporté un changement fulgurant. Encore que pendant l’été 2015 ensoleillé, les curieux ont sans doute constaté que de nombreux cyclistes NOUVEAUX circulent en ville.

Ce n’est pas, je vous rassure, en raison du nombre des points de stationnement des vélos qui reste résolument réduit à la portion congrue. (Ex : la médiathèque, la mairie, la CCSG, L’ANPE, Conseil Départemental et tant d’autres lieux accueillant du public).

 VELO à ST-GO , QUOI DE NEUF?

Tout au long de ces années, l’association VELO à ST-GO n’a cependant pas été inutile, car elle a su se faire reconnaître au fil du temps comme une force de proposition en matière d’aménagements cyclables, dotée d’une certaine compétence acquise en circulant à Toulouse et en consultant lorsque nécessaire les nombreux dossiers d’étude traitant de ces sujets, en accès libre sur le site du Ministère des transports. Mais vous savez tous que les citoyens proposent et les élus disposent. Les avancées obtenues depuis 6 ans se sont souvent limitées à l’application stricte de la loi qui impose des aménagements, mais les travaux demandés maintes et maintes fois ne sont jamais réalisés en totalité.

Ainsi l’avenue Mitterrand fait toujours l’objet de stationnement quasi permanent sur la voie cyclable, sans volonté réelle de la part de la municipalité d’y mettre fin. Ce ridicule panneau d’interdiction de stationner, acheté au tabac du coin en est la marque surtout si on sait que la police ne peut pas verbaliser les récidivistes simplement du fait de l’absence de signalisation verticale « voie cyclable ».

En matière de sécurité, il reste encore fort à faire. Ainsi le secteur compris entre la pharmacie PEGOT et le carrefour de la sous-préfecture reste redoutable, avec les voitures qui circulent dans tous les sens, en avant ou à reculons comme si la route leur appartenait. Quant à la facilité de circulation au niveau du carrefour de la sous-préfecture, elle ne s’est pas améliorée depuis les travaux, bien au contraire.

Travaux de voirie ; le giratoire au coin de la sous-préfecture : UNE CALAMITÉ :

La gestion du projet du Giratoire de la place Maréchal Juin s’est déroulée de façon particulièrement calamiteuse, puisque VELO-ST-GO n’a pas été consulté du tout, pas plus que les associations de personnes à mobilité réduites.

 VELO à ST-GO , QUOI DE NEUF?
 VELO à ST-GO , QUOI DE NEUF?

 L’examen des plans affichés au moment des travaux démontre que dans l’élaboration du projet personne de la mairie ou du Sivom n’a pris en compte que la rue de la République était classée par arrêté municipal « à double sens cyclable », et très fréquentée par les cyclistes. Il n’y a en effet pas d’autre alternative satisfaisante pour aller à vélo du centre-ville vers  l’avenue Mitterrand.

 L’angle droit au  débouché sur le giratoire en est la preuve!  De plus, on peut douter que les véhicules débouchant au coin de la sous-préfecture laissent aux cyclistes la priorité qui leur est pourtant imposée par le giratoire. Après quelques échanges houleux et une réunion à la Mairie, nous sommes tombés d’ accord sur une solution (voir plan et photos)  qui préserve en partie la sécurité de la traversée des cyclistes. Notez qu’avec cette solution, le cycliste a le statut de piéton. Attention en traversant,  la visibilité est mauvaise pour la  file de droite des voitures que le cycliste coupe (ou le piéton).

 VELO à ST-GO , QUOI DE NEUF?
 VELO à ST-GO , QUOI DE NEUF?                                         VELO à ST-GO , QUOI DE NEUF?

RUE DE LA RÉPUBLIQUE : LA SÉCURITÉ CLAIREMENT BAFOUÉE :

La largeur de passage prévue pour les cyclistes remontant à contre sens la rue de la République est clairement insuffisante voir PERILLEUSE, d’autant plus que les automobilistes « prennent souvent leur aise » pour le stationnement. Il est même hors de question de croiser un gros 4x4 ou un fourgon.

60 centimètres entre le fourgon en stationnement et la voiture!

60 centimètres entre le fourgon en stationnement et la voiture!

Alors que nombre de villes cherchent à favoriser les transports doux, on voit que Saint-Gaudens est toujours au rang des villes où le cycliste est à bannir car la voiture reste la reine indétrônable et, retirer une place de stationnement au profit des cyclistes est sacrilège.

Cette absence notoire de concertation en complète contradiction avec tous les beaux engagements électoraux donnés par notre Maire en mars 2014 est regrettable. Elle aura cependant eu le mérite de frapper les esprits. Ainsi pour la première fois j’ai été convié à une visite sur place pour examiner quelques-unes de mes demandes et j’ai obtenu l’assurance que nous serions consultés pour les prochains travaux routiers. Nous verrons si cette promesse sera tenue.

Informations à connaître :

Le 1er juillet2015, un arrêté ministériel renforce la protection des cyclistes et piétons. En voici les quatre principales mesures :

  1. L’amende pour stationnement sur les voies cyclables (et passage piétons) passent de35€ à 135€.
  2. Les doubles-sens cyclables deviennent la règle sur toutes les voies à vitesse < à 30km/h.
  1. Les cyclistes peuvent se rouler à l’ écart des voitures en stationnement à leur droite pour se prémunir des risques d’ouvertures de portières.
  1. En voiture, le dépassement des cyclistes devient possible en franchissant une ligne continue sous réserve du respect des règles de sécurité : article R 414/4 du code de la route.
LA CONVIVIALITÉ DU LIEU EST APPRÉCIABLE.  ICI l'atelier de VÉLO TOULOUSE.

LA CONVIVIALITÉ DU LIEU EST APPRÉCIABLE. ICI l'atelier de VÉLO TOULOUSE.

Un projet d’atelier vélos ; psychodrame en 4 actes :

Acte 1) En 2014 déjà, en assemblée générale, j’avais proposé de créer un atelier de réparations participatives.

Qu’est-ce qu’un atelier de réparations participatives ?

Vous êtes cycliste et votre monture est récalcitrante, vous venez à l’atelier. Nous vous expliquons ce qui ne va pas et, aidé par un mécanicien confirmé, vous apprenez à vous dépanner vous-même (c’est le côté participatif), et devenez autonome.

Quel intérêt présente cet atelier ?

4 intérêts principaux :

-Un intérêt écologique : Récupération en déchetterie ou chez les particuliers de vélos pour remise en état par des bénévoles au profit des plus démunis. Voici par exemple sur la photo quelques vélos en état proche du neuf qui seront donnés à une association caritative à l’occasion de Noël.

-Un intérêt économique, puisque en plus, vous repartez de l’atelier en ayant fait une petite économie car l’atelier, à but non lucratif, dispose de pièces de rechange de récupération. Bien sûr il s’agit de petites réparations pour lesquelles vous devenez autonomes. (Celles que les magasins de cycles ne recherchent vraiment pas).

- Un Intérêt social: L’atelier est aussi source de lien social et de création d’un pôle d’animation.

- Un outil de promotion de l’usage du vélo en ville.

Acte 2) Un partenariat difficile :

En avril 2015, je rencontre un animateur de la Maison des Chômeurs qui avait idée de faire de même. Nous unissons nos efforts, et aidés par un autre bénévole nous créons à trois notre atelier, qui est inauguré en mai 2015 avec tambours et trompettes. Après la disparition de la maison des chômeurs nous poursuivons notre petit bonhomme de chemin, sous la bannière de L’association VELO à ST-GO. Une permanence reçoit quelques clients demandeurs le mercredi après-midi, mais la fréquentation reste décevante en dépit des articles de presse et des nombreux tracts distribués à travers la ville.

Acte 3) Le Contrat de ville : En septembre dans le cadre du CONTRAT de Ville de Saint-Gaudens, coaché par un spécialiste de l’Economie Sociale et Solidaire, nous bâtissions un très beau projet, avec perspectives de subventions conséquentes, et 2 embauches à la clé. Le projet, plein d’ambition, est présenté au comité technique du contrat de ville et reçoit un avis favorable.

Mais en prenant du recul, ce montage construit dans la précipitation, ne résiste pas à l’analyse et s’avère totalement utopique et irréaliste. En effet, le budget de 47000€ par an est totalement démesuré : un local à louer, 2 emplois et les charges diverses! Je décide donc, en tant que président de l’association et responsable à ce titre, de mettre un terme à ce projet. En effet, le potentiel d’activité est vraisemblablement loin d’occuper deux salariés. Et ce n’est pas en donnant ou bradant pour quelques euros des vélos rescapés de la destruction et réparés, que nous pouvions autofinancer les 20% du budget annuel (ce que l’on ne nous avait pas dit au départ).

Quelle ne fût pas la déception de mes 2 deux collègues, tous deux chômeurs, qui se voyaient déjà salariés de l’association. Ce coup d’arrêt sonnait alors la fin de la partie, et mes 2 compagnons de route décidèrent peu après de cesser toute collaboration.

Acte 4) Le bilan : Avec 8 mois de recul, que peut –on conclure ?

Ce concept aussi séduisant qu’il y paraît ne correspond sans doute pas à la réalité Saint-Gaudinoise. En 8 mois d’activité, les demandes de vélos, ajoutées aux candidats à la réparation participative se sont comptées sur les 10 doigts. Quant aux bénévoles ils sont très rares car la mécanique vélo (sans moteur) ne fait pas rêver les jeunes. Une animation durable aurait donc été difficile à pérenniser.

D’autres perspectives devraient se présenter en 2016. A suivre.

DES VÉLOS  POUR PETITS ET GRANDS.

DES VÉLOS POUR PETITS ET GRANDS.

Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 22:26

« Pour sauver le climat, il est minuit moins cinq » affirmait le Président du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Plus personne, hélas, ne peut douter de la gravité du dérèglement climatique en cours

5000 Km à vélo quadricycle pour le climat !      En passant par Saint-Gaudens le jeudi 11 juin.5000 Km à vélo quadricycle pour le climat !      En passant par Saint-Gaudens le jeudi 11 juin.

Rien n’a changé depuis l’échec du Sommet de Copenhague en 2009 ; l’urgence climatique semble avoir disparu de l’agenda des décideurs.

 La COP21, 21e Conférence des chefs d’état du monde entier, se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Pour que cette grand-messe ne se termine pas sur un nouveau fiasco, une initiative a pris naissance, qui est en voie de se transformer en un énorme mouvement de fond du nom de :

 ALTERNATIBA.

ALTERNATI  car il nous propose toute une gamme des solutions alternatives et BA car ce mouvement a pris naissance à Bayonne.                

                         

Aujourd’hui, il est grand temps de se mobiliser et de mettre en alerte nos concitoyens. Dans ce but, ALTERNATIBA organise un immense tour de France de quadricycles. Chaque ville traversée, en plus d’accueillir les participants met en place toute une organisation avec repas monstre, conférences, et animation festives.

Avant de quitter, regardez cette superbe vidéo sous le programme des réjouissances.     

 

 

 A SAINT-GAUDENS : JEUDI 11 JUIN après-midi et soirée : 

 

  • 15h : Stands  des multiples associations parties prenantes de la manifestation, dont LES CYCLO-RANDONNEURS Saint-Gaudinois et VELO à STGO.

 

  • 17 h : Accueil du tour sur la place de Labarthe –Rivière et départ groupé vers SAINT-GAUDENS, arrivée prévue vers 18h30.

 

 

  • 18h45: HIP HOP avec APIO DANSE

 

  • 19h : Place JEAN-JAURES apéritif et AUBERGE ESPAGNOLE (repas partagé)  à partir de ce que  chacun aura apporté

 

  • 20h30 : A la MEDIATHEQUE,  CONFERENCE ALTERNATIBA SUR LE CLIMAT.

 

21h 30 : BAL TRAD avec COC et SHENS BERNADETA place Jean Jaurès. Buvette 

5000 Km à vélo quadricycle pour le climat !      En passant par Saint-Gaudens le jeudi 11 juin.
Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 21:32
INAUGURATION en mai 2015

INAUGURATION en mai 2015

DOMMAGE, l'atelier vélo derrière la maison des Chômeurs, c'est de l'histoire ancienne.

Mais VELO à ST-GO n'a pas dit son dernier mot. A suivre

RECUP' VELO EST OPERATIONNEL
Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 22:05

Etes-vous allés sur la ZAC des Landes depuis quelques semaines ? Sans doute, comme beaucoup de SAINT- GAUDINOIS, curieux de visiter le nouveau temple de la consommation. Je suis moi-même de ceux-là.

Quelle n’a pas été ma surprise en constatant les modifications de voirie réalisées à l’occasion de l’ouverture de ce magasin : du jamais vu ailleurs. Ces nouveaux aménagements routiers contraignent l’automobiliste à pénétrer de gré ou de force à l’intérieur du nouveau LECLERC. La liberté de circulation a été purement et simplement confisquée et la voie publique aménagée au profit d’un intérêt privé.

Mieux qu’un long discours, le schéma ci-après explique de quoi il s’agit.

Nos décideurs se mettraient-ils au service des intérêts privés ?

                                                             Les intersections A et B ont été « bricolées ». Les flèches rouges représentent les itinéraires imposés par les nouveaux aménagements.

                   En A, venant du giratoire de l’autoroute, (photo 1), vous ne pouvez plus  aller en tout droit et prendre l’Avenue de Rous  vers la route de Landorthe.  Donc vous tournez à droite et  pénétrez dans la ZAC. Pour rejoindre la route de Landorthe, il vous reste la possibilité  de faire le tour du premier rond-point de la ZAC et revenir sur vos pas pour prendre l’avenue de ROUS ; allez comprendre le but de ce dispositif !

                    En B,  par contre, pas d’alternative vous êtes contraints forcés d’entrer dans Leclerc (photo 2).  Rassurez-vous, il n’y a pas d’obligation d’y faire vos achats.

 De plus, ce nouveau carrefour, avec un zébra central s’avère DANGEREUX. En effet  les automobilistes sortant de la zone des magasins Chausséa et Kiabi ou Cache-Cache, et désireux de se rendre au LECLERC (flèche rouge) coupent sans problème le carrefour en traversant la ligne continue et le zébra  central (photo 3).

Photos des carrefours A photo 1, puis carrefour B photos 2 et 3.
Photos des carrefours A photo 1, puis carrefour B photos 2 et 3.Photos des carrefours A photo 1, puis carrefour B photos 2 et 3.

Photos des carrefours A photo 1, puis carrefour B photos 2 et 3.

DES PROMESSES NON TENUES :

                  Promesse N° 1 : Le 8 janvier 2012 avait eu lieu précisément au point A une réunion sous l’égide du maire d’Estancarbon , en présence  de la CCSG, du Conseil Général pour définir les cheminements piétonniers et cyclables à réaliser.  Les conclusions laissaient entrevoir alors des aménagements et  un avenir radieux pour piétons et cyclistes ayant à circuler dans la ZAC.  Que constatons nous aujourd’hui : nos seulement les promesses n’ont pas été tenues, ça nous y sommes habitués, mais au contraire l’ouvrage placé en A à nécessité de supprimer la bande cyclable qui existait à cet endroit. (Photo 4) 

Une telle décision est totalement aberrante, contraire à la loi L228 du Code de l’environnement qui prévoit au contraire l’obligation d’emménager  des itinéraires cyclables à l‘occasion des travaux de voirie.

 

Bande cyclable supprimée.

Bande cyclable supprimée.

                          PROMESSE N°2 : La sortie principale de l’hyper-marché devait se faire  en direction de l’avenue Mitterrand pour limiter le trafic vers le centre-ville par la route de Landorthe, rectiligne et déjà célèbre pour ses excès de vitesse en zone pavillonnaire. Il n’en est rien, la sortie principale est finalement tournée en direction de la Route de Landorthe qui reçoit dès à présent un trafic supplémentaire.

Mesdames et Messieurs  les  élus qui ont pensé ces aménagements, Le magasin LECLERC vous dit merci, mais les citoyens se posent des questions.

Je vous laisse apprécier la pertinence de ces réalisations.

 CYCLISTES ATTENTION : pour vous rendre au garage à vélo venant du centre-ville, vous devrez traverser le drive ( qui n’est pas encore ouvert) : bravo la sécurité ! 

Nos décideurs se mettraient-ils au service des intérêts privés ?
Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 19:12
Publié par VELO à ST-GO, Blog géré par LA RUCHE SAINT-GAUDENS:
commenter cet article

Présentation

  • : VELO à ST-GO
  • VELO à ST-GO
  • : Pour la promotion des transports doux, vélo et marche à piéds, à Saint-Gaudens et dans son canton
  • Contact

 

                                                             Vous trouverez aussi dans ce site les ARTICLES récents et archivés, des PAGES concernant les informations permanentes, des ALBUMS pour les photos, mais aussi des visuels trop grands pour être intégrés aux articles.   Des LIENS vous permettent d' accéder à des sites d'intéret local.    

                                   La table des matiéres se trouve dans la colonne de droite.

N'hésitez pas à écrire vos commentaires. Si vous souhaitez nous aider dans nos actions, vous pouvez nous écrire pour adhérer ou vous abonner à la lettre numérique en envoyant votre adresse mail.

 

 

Rechercher